#3 Quand chanter dans sa tête ?

En plus des moments classiques de la chanson, d’autres situations peuvent recourir au chant dans la tête.
Cette pratique permet de disposer de son cerveau quand on le souhaite. Le chant peut rester en arrière-fond musical malgré la serviabilité demandée à notre cerveau dans des situations où il préfèrerait ne pas se rendre disponible.
On peut chanter dans sa tête quand on ne peut pas parler à voix haute, ou bien lorsque ce que l’on à dire se fera mieux comprendre s’il est dit dans notre tête.
L’exercice peut être poussé au point qu’il soit « performée » tout le temps. Avec de l’entraînement, on peut faire un discours et chanter en simultané. On peut servir un client et chanter dans sa tête, embrasser quelqu’un et lui chanter une chanson d’amour ou bien refaire un concert de Johnny au Parc des Princes tout en supportant les remontrances de son patron. On peut chanter tout le temps dans sa tête.